Asteur en Louisiane : 9 janvier 2021

Mis à jour : janv. 10

Jean-Christophe Jabouin résume des grandes nouvelles de la semaine en Louisiane : l'économie sans le Carnaval, l'enseignement à distance de retour et plus.

Asteur en Louisiane est un article hebdomadaire dans lequel Jean-Christophe Jabouin résume en français des nouvelles importantes de la semaine en Louisiane dans le journal de Télé-Louisiane. Abonnez-vous à ses comptes sur Twitter et Facebook pour rester au courant.


Malgré les vaccins, l'épidémie de coronavirus continue son oeuvre dans l'Etat. Celui-ci compte désormais plus de 7300 victimes tandis que les seuils des 300000 contaminations et des 2000 hospitalisations sont dépassées. Face à cette affluence, Oschner Health a notamment annoncé la fin des chirurgies électives. La Nouvelle Orléans où le taux de positivité a doublé en un mois, repasse en phase I modifiée. Les autorités sanitaires de l'Etat ont amplifié la vaccination en étendant l'éligibilité du vaccin aux personnes de plus de 70 ans et la disponibilité des vaccins en pharmacie. Leur forte demande a néanmoins créé une pénurie obligeant la mise en place de listes d'attente. Ce problème de distribution devrait rapidement prendre fin avec l'arrivée dans l'Etat de milliers de doses du vaccin Moderna et de nouveaux points de distribution.


Pas une semaine ne se passe sans que l'environnement prenne sa place dans l'actualité louisianaise. Ainsi les conditions d'installation de Formosa Plastics dans la paroisse St Jacques semblent remise en cause par un juge fédéral de Washington. Des riverains et des groupes environnementaux s'étaient inquiétés de l'impact de ce projet pharaonique de 9,4 milliards $. Ce projet industriel deviendrait la plus grande usine de plastique au monde et offrirait nombre d'emplois. L'industrie pétrochimique a cependant mauvaise presse. La gestion sécuritaire de l'usine Rubicon de Gesmar a été récemment épinglée par les régulateurs du secteur. La société qui a signalé 25 rejets accidentels de substances nocives ces dix dernières années participe sans doute à entretenir cette défiance.


La reprise économique en Louisiane est à la peine. Le chômage repart notamment à la hausse avec 8000 nouvelles inscriptions en décembre. Le croisiériste Carnaval a pour sa part prolongé à mars 2021 la pause de ses activités. Ses opérations à La Nouvelle Orléans y sont à l'arrêt jusqu'à fin avril. La nouvelle est un désastre pour l'économie de la ville qui est dépendante des touristes. Les mauvaises nouvelles concernent aussi l'agriculture. La culture des agrumes dans l'Etat semble menacée à terme par les aléas climatiques. Déjà fragilisée par un parasite et les ouragans, cette culture introduite au XVIIIe siècle par les Français pourrait être mise en danger par l'érosion côtière et les remontées d'eau salée dans sols où les agrumes sont cultivés.


Face à l'augmentation récente des cas d'infection au coronavirus, les établissements scolaires publics de La Nouvelle Orléans ont annoncé un retour à l'enseignement à distance. Cette décision prise pour assurer la sécurité des élèves, des enseignants et des personnels des différents établissements sera en vigueur jusqu'à au moins le 21 janvier. Néanmoins, contrairement à ces écoles, les établissements scolaires de l'agglomération resteront ouverts et assureront des cours en présentiel. Cette décision concerne notamment les écoles des districts scolaires de Jefferson et de St. Tammany. Selon leurs responsables, les élèves sont plus susceptibles d'être contaminés en dehors des écoles.


L'actualité politique était chargée cette semaine. Plusieurs politiciens Louisianais mettant en doute la sincérité du résultat de la présidentielle avaient annoncé leur intention de s'opposer à la certification des résultats en faveur de Joe Biden. Certain d'entre-eux se sont néanmoins ravisés à la vue des événements consternants survenus au Congrès de Washington. Dans le même temps, des partisans de Donald Trump ont manifesté dans le calme devant le capitole de Louisiane. La vie publique au niveau local était pourtant plus consensuelle. Un accord inattendu est intervenu entre démocrates et républicains sur le vote par correspondance qui suscitait pourtant tans de défiance il y a peu. Le gouverneur a par ailleurs fixé au 20 mars des élections. Il s'agit de mettre fin à la vacances des sièges de Cédric Richmond et Luke Letlow à la Chambre fédérale des représentants.

68 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook
  • White Instagram Icon
  • Twitter
  • YouTube
Télé-Louisiane-logo-white-stateonly.pn