Asteur en Louisiane : 16 janvier 2021

Jean-Christophe Jabouin résume des grandes nouvelles de la semaine en Louisiane : délais dans la vaccination, nouvelles infrastructures côtières et encore plus.

Asteur en Louisiane est un article hebdomadaire dans lequel Jean-Christophe Jabouin résume en français des nouvelles importantes de la semaine en Louisiane dans le journal de Télé-Louisiane. Abonnez-vous à ses comptes sur Twitter et Facebook pour rester au courant.


Face à l'inquiétant rebond de l'épidémie de coronavirus, les opérations de vaccination restent décevantes. Un premier bilan de celles-ci dans les établissements prioritaires montrent qu'elles n'ont pas atteint leurs objectifs. Selon les premiers retours, la part d'employés vaccinés en milieu hospitalier dépasse difficilement les 50% tandis qu'en maison de retraite, le taux de vaccination chez les résidents et les employés n’atteint pas les 25%. D'autre part, des difficultés logistiques sont apparues dans la distribution du vaccin à destination des plus de 70 ans. Les problèmes de disponibilité apparus en raison d'une forte demande et d'un nombre de vaccin limité semblent pourtant se résorber. Les autorités sanitaires de l'Etat ont ainsi doublé les centres de distribution avec 209 prestataires répartis dans les 64 paroisses. Plus de 170000 personnes ont été néanmoins vaccinées en Louisiane.


A l'image du pays, la situation économique est toujours dégradée en Louisiane. Ce constat intervient alors que la vaccination des salariés devient un enjeux pour la relance économique. Bien que devant offrir un environnement sûr à leurs employés, les chefs d'entreprises ne pourront pourtant pas imposer la vaccination sans tomber dans un imbroglio juridique. La relance devra néanmoins se faire rapidement si l'on ne veux pas connaitre une récession durable. La fragilité de certaines couches de la population devient de plus en plus flagrante. Plus de 140000 résidents de l'Etat survivent grâce à l'allocation fédérale complémentaire de 300$ tandis qu'un emprunteur immobilier sur dix peine déjà rembourser son emprunt à la Nouvelle Orléans. Les entreprises pour leur part ne pourront pas continuer à survivre sous perfusion d'aides fédérales telles que les prêts PPP de la Small Business Administration.


Des avancées environnementales se sont fait jour cette semaine. L'adoption du Storm Act à Washington permettra notamment aux collectivités territoriales louisianaises de bénéficier plus facilement de prêts fédéraux dans leurs projets de travaux contre les inondations. Cette annonce intervient alors que le Corps des ingénieurs de l'armée a dévoilé un système de digues d'une cinquantaine de kilomètres de longs dont le coût avoisine les 2 milliards $. Ce système de digues protégerait en partie sept paroisses du sud de l'Etat et 360.000 de leurs habitants contre des ondes de tempêtes centennales. Le président Trump a par ailleurs débloqué l'aide fédérale destinée à couvrir le coût des dégâts de l'ouragan Zeta dans six paroisses. Le passage de Zeta avait entraîne la mort de 8 personnes et fait 3 milliards $ de dégât dans l'Etat.


La pandémie de coronavirus continue de semer la zizanie dans le système éducatif de Louisiane. La semaine dernière, les écoles publiques de La Nouvelle Orléans passaient à l'enseignement à distance face au rebond de l'épidémie. Les districts avoisinants étaient pour leur part restés en présentiel. Cette semaine, le district d'Orléans a annoncé que les étudiants et les employés de ses 76 établissements subiraient des tests de dépistage au coronavirus lors de leurs retour prévu le 21 janvier. La mesure vise a assurer une sécurité sanitaire et éviter la déscolarisation et le décrochage scolaire. Dans le même temps, les établissements scolaires de la paroisse Saint-Jean-Baptiste ont opté eux aussi pour l'enseignement à distance à partir du 25 janvier. D'ici cette date, les écoles de la paroisse adopteront un système hybride alternant cours en présentiel et à distance.


La tension reste vive dans le pays depuis les événements survenus au capitole le 6 janvier dernier. La Louisiane ne déroge pas à la règle. Selon le FBI, des manifestations armées sont attendues au Capitole de l'Etat à Baton-Rouge. Le gouverneur Edwards espère que la raison l'emportera et que cette mobilisation restera pacifique. Les forces de l'ordre se préparent néanmoins à des violences et se tiendront prête à réagir a tout débordement. Dans le même temps, Eddie Rispone a annoncé qu'il abandonnait la course à la présidence du parti républicain de Louisiane. En 2019, le républicain avait été battu par Edwards au poste de gouverneur. Pour sa part, Julia Letlow, la veuve de Luke Letlow, a annoncé sa participation aux élections du 20 mars. Elle tentera d'être élue au siège que son défunt mari avait remporté lors des dernières législatives. Luke Letlow était mort des suites de la Covid-19.

87 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout
  • Facebook
  • White Instagram Icon
  • Twitter
  • YouTube
Télé-Louisiane-logo-white-stateonly.pn